Le point de situation est mis à jour quotidiennement, en fin de journée.

Dimanche 5 avril à 18 heures : aucun nouveau cas sur les 143 tests effectués aujourd’hui.

18

Cas confirmés depuis le début de la crise

1983

tests réalisés depuis le 18 mars

229

Personnes en quatorzaine à domicile, dans un hôtel ou au centre de quatorzaine de Koutio

1

Patient en réanimation

L’essentiel de l’actualité

  • Les personnes présentant des symptômes grippaux doivent se rendre chez leur médecin traitant. Celui-ci les orientera au besoin vers un centre de dépistage du Covid-19
  • Un plan de rapatriement s’organise pour les résidents calédoniens identifiés à l’étranger et en Métropole. Les premiers vols sont attendus vendredi 3 avril. Les personnes rapatriées seront soumises à un contrôle sanitaire rigoureux afin de protéger les Calédoniens. Par ailleurs, les ressortissants métropolitains bloqués à Fidji et au Vanuatu pourront transiter par la Nouvelle-Calédonie, dès lundi 6 avril, pour rejoindre la Métropole
  • Le dépistage du coronavirus Covid-19 est élargi aux personnes présentant des symptômes grippaux. Elles doivent se rendre chez leur médecin traitant qui leur remettra, si nécessaire, une ordonnance à présenter dans l’un des quatres centres de dépistage qui se situent au Médipôle, à Koné, à Poindimié et à Koumac.
    Sur prescription médicale, les personnes situées dans les Îles peuvent également faire l’objet d’un prélèvement dans les centres médicaux sociaux, prélèvement qui sera envoyé au Médipôle pour analyse.
  • La direction des Affaires sanitaires et sociales effectue une veille attentive des études menées en Métropole et dans les pays étrangers, notamment celle réalisée sur une vingtaine de patients soignés par hydroxychloroquine.
  • L’arrêté pris par le gouvernement et le haut-commissariat de la République sur les mesures de confinement et les activités économiques autorisées est en vigueur. Il définit la liste des établissements qui peuvent poursuivre ou non leurs activités : PLUS D’INFOS CLIQUER ICI.
  • Chacun doit être muni soit d’une attestation professionnelle, soit d’une attestation de déplacement dérogatoire pour se déplacer durant la période de confinement. Les infractions seront sanctionnées à compter du jeudi 26 mars. : PLUS D’INFOS CLIQUER ICI.